Référence :M209

Macer Floridus: Herbarum varias qui vis cognoscere vires: Huc macer adest: quo duce doctor eris.

/MACER FLORIDUS/ MACER / ODON / GUEROULT (Guillaume)

Paris, Pierre Baquelier (1522), petit in-8 (135x90mm), 158 feuillets +3 feuillets table manuscrite, reliure moderne plein vélin avec au dos à l'encre l'inscription Robertus (sans doute en référence à Robert Buisson (Robertus Dumus). Tampons de la bibliothèque J. Richard D.M.

Page de titre restaurée (voir photo), bois gravé page de titre: représente un scribe revêtu de la coiffe et de l'aumusse, assis devant un pupitre avec un chien à ses pieds, au dessous 3 devises en latin "sic utere tuo ut alieno non egeas", "mors peccatorum pessima" et "cum bonis ambula". Cette marque et ces trois devises sont celles du libraire-éditeur Pierre BAQUELIER (Petrus Gratianopolitanus) actif à Paris de 1505 à 1522. Lettrines et 65 bois gravés dans le texte illustrant les 65 poèmes (hexamètres latins) imprimés en lettres gothiques dans un double encadrement, poèmes attribués à AEmilius Macer de Vérone, mais plus probablement composés au XIe siècle par Odon évêque de Meung (il a en effet laissé son nom sur un manuscrit du texte conservé à Dresde). L'édition princeps parut en Italie en 1477. Chaque poème est suivi d'un commentaire en prose de Guillaume Guéroult (Guillermus Gueroaldus). Dans le texte le numéro des feuillets et le nom des plantes sont ajoutés à l'encre (avec report sur la page en regard, en marge). Mouillure très claire marge basse feuillets 89 à 100 et pliure centrale feuillets 3 à 9, 27 et 144 à 151. Annotations à l'encre sur la page de titre: "Robertus" (pour Robertus Dumus) et "MCCCCLXXVIIII.... 1479...", annotations anciennes qui ne correspondent ni au nom de l'auteur ni à la date d'édition de l'ouvrage. Au verso de la page de titre 9 distiques de Robert Buisson (Robertus Dumus) aux jeunes gens, suivis par épitre dédicatoire non daté de Guillaume Guéroult, leur disciple, aux maîtres médecins Jean Courtin (Johannes Courtinus) et Noël Estienne (Natalis Stephanus). En fin d'ouvrage 3 feuillets d'une table manuscrite (écriture ancienne, probablement 16e), en page de titre l'inscription à l'encre " Veneunt apud ulricum gerimeum Luteatia anno 1479" et sur cette même page 2 annotations manuscrites récentes "Macer Paris Baquelier (1522) Antoyne Baquelier exerça à Paris à partir de 1498" et "Maggs cat 582 n° 109 (Paris) Baquelier (1520). Très rare édition que nous avons datée de 1522 en référence à la description de l'ouvrage par Philippe Renouard dans "Imprimeurs et libraires parisiens du 16e siècle".

2,500.00 €